paysage de la recherche française

 

La France occupe actuellement le 9e rang mondial en terme de publications scientifiques sur l’Arctique (2010-2014), derrière les pays avec lesquels elle collabore activement : États-Unis, Canada, Norvège, Royaume-Uni, Allemagne, Russie, Suède et Chine.

Le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) participe à 71% des publications, généralement en partenariat avec des universités et autres organismes français de recherche, notamment le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA), Météo-France, et le Bureau de Recherches Géologiques et Minières (BRGM). Les thématiques sur lesquelles la communauté française est particulièrement active sont l’océan, le climat, la glace de mer, l’écologie et l’anthropologie (Fig. 1). La télédétection et la modélisation constituent des approches d’observation et d’analyse particulièrement présentes.

Chantier arctique

Figure 1. Occurrence des publications de la communauté française par thématiques (non mutuellement exclusives) de 2010 à 2014.  Statistiques obtenues à l’aide de ISI Web of Science le 3 juillet 2014.